VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

lundi 7 février 2011

Andry Rajoelina candidat aux élections présidentielles ?

Entre l''aspiration des militants du mouvement populaire dont il était le meneur, et l'exigence de la communauté internationale en contrepartie de sa reconnaissance envers le régime transitoire, Andry Rajoelina balance. La position du président de la Haute autorité de la transition (HAT) devient de plus en plus embarrassante pour lui-même. 

Lundi, il a continué à entretenir le flou en s'abstenant de répondre clairement à la réclamation de l'Association des victimes du 7 février 2009 (AV7) pour qu'il se présente aux prochaines élections présidentielles. D'un ton sévère, le président de l'AV7, Boana Jean Pierre Rafaramandimby a rappelé la responsabilité d’Andry Rajoelina en sa qualité de leader des manifestations pour le changement.  « C'est vous que nous avions suivi. Vous êtes notre capitaine. (...) Nous ne vous laisserons jamais vous abstenir de vous présenter aux présidentielles », a-t-il lancé devant le palais d'État d'Ambohitsorohitra, après le culte commémoratif de la tuerie du 7 février 2009 au même endroit.

Optimisme
Pour l'AV7, la candidature d’Andry Rajoelina aux élections s'analyse comme une suite logique des manifestations de la Place du 13-Mai à Analakely. Un mouvement qui avait fait des martyrs, entre autres, ceux qui avaient été tués à Antaninarenina il y a deux ans. 

Cependant durant son discours, le président de la HAT ne s'est pas prononcé sur la requête de l'AV7. Il a promis de ne pas abandonner les militants et aussi de ne pas les décevoir. « Les dispositions en vigueur feront l'objet d'un examen particulier afin que les aides dont vous bénéficiez, se poursuivent même après la Transition », a-t-il affirmé pour attirer l'attention de l'assistance. 

Malgré toute cette ambigüité, Julien Reboza, secrétaire général de l'Union des démocrates et républicains pour le changement (UDR-C) s'est montré optimiste sur la suite qu’Andry Rajoelina donnera à la demande pour sa candidature aux élections présidentielles. Joint au téléphone, il a souligné que le Président ne s'est pas positionné lundi. « Il n'a ni accepté ni refusé. Mais cela nous apporte un grand espoir », a-t-il soutenu. L'UDR-C est parmi les premiers à avoir réclamé l'entrée en lice d’Andry Rajoelina dans la course à la présidence de la République. 

De son côté, le coordonnateur régional du parti présidentiel Tanora malaGasy Vonona d'Analamanga, Hery Rasoamaromaka a avancé que ce ne sera pas dans de telles circonstances que le président de la HAT officialisera son éventuelle candidature. « Ce serait au cours d'une cérémonie grandiose », a-t-il indiqué lors d'un entretien.