VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

lundi 10 janvier 2011

Port de Toamasina Un terminal pour passagers

Le port de Toamasina est en chantier depuis quelques années.
Le port de Toamasina est en chantier depuis quelques années.
Le port de Toamasina envisage d'aménager un quai spécial destiné aux passagers. Il va également accueillir les bateaux de croisière.
Le port de Toamasina veut s'adapter au marché. Il envisage de se doter d'un nouveau terminal destiné à accueillir uniquement les passagers. Un projet qui semble s'imposer après les passagers de plus en plus fréquents des navires de croisière au plus grand port de Madagascar. Les études de faisabilité ont déjà été lancées en vue de concrétiser ce projet. Il vise à déterminer les aspects techniques, mais aussi et surtout la rentabilité d'une telle infrastructure.
« Il faut d'abord établir avec précision que le port de Toamasina a réellement besoin d'un terminal à passagers aujourd'hui. Il faudra ensuite concevoir une sorte de business-plan qui sera présenté aux éventuels bailleurs de fonds d'un tel projet », explique Christian Avellin, directeur général de la Société du port à gestion autonome de Toamasina (Spat).
Nouvelles infrastructures
L'accueil des bateaux de croisière constitue l'objectif principal dans la mise en place de ce terminal. Jusqu'ici, lors des passages de gros navires de luxe pouvant transporter jusqu'à 1500 personnes, le port ne disposait d'aucune infrastructure pour effectuer les formalités, causant d'importants désagréments. Depuis 2008, les touchers de navires de croisière ont considérablement augmenté au port de Toamasina. Le dernier en date est celui du Costa Romantica qui a repris ses tournées dans l'océan Indien depuis le mois de décembre. Il y a également les petits bateaux qui transportent des passagers entre le port de Toamasina et les localités enclavées comme Sainte Marie, Maroantsetra ou Mananara-nord.
La mise en place du terminal à passagers fait partie des travaux effectués par le port de Toamasina depuis 2010. Parmi ces infrastructures nouvellement réhabilitées figurent également le quai d'embarquement et de débarquement des marchandises conventionnelles au môle C1, financé entièrement par le fonds propre de la Spat. L'aménagement d'un nouveau terre-plein devra également débuter cette année.