VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

lundi 10 janvier 2011

Remaniement - Rien de précis

La date exacte de la formation de la nouvelle équipe gouvernementale reste encore inconnue. Néanmoins, selon des sources concordantes, celle-ci interviendra avant la fin de ce mois de janvier. Par contre, le remaniement ne sera pas programmé avant le 14 janvier prochain, date de la cérémonie de présentation des vœux au couple présidentiel au Palais d’Iavoloha. En attendant la date fatidique, tous les prétendants au poste de chef de Gouvernement affutent leurs armes. Les deux Alain de l’Escopol (Andriamiseza et Tehindrazanarivelo) manœuvrent actuellement pour réussir leur politique de rapprochement avec les forces de l’opposition. Ils estiment sans doute que leur chance de succéder à Camille Vital est étroitement liée à leur capacité de convaincre le plus de formations politiques à épouser leur position. Du côté de l’UDR-C, le candidat naturel reste l’actuel Premier ministre. Ces derniers temps, les principales entités membres de cette plateforme multiplient les manifestations de soutien. Pour elles, Camille Vital est incontournable vues ses actions à la tête du gouvernement durant plus d’une année. Néanmoins, l’homme semble menacé par les négociations politiques qui sont en cours.

Accord politique

En effet, lors des différentes discussions entre les entités politiques pro-transition et celles de l’opposition, d’autres noms sont proposés pour remplacer l’actuel chef de gouvernement. Les deux mouvances de Marc Ravalomanana et de Didier Ratsiraka estiment que ce poste devrait leur revenir. Les partisans de l’ancien Chef d’Etat en exil à Paris y songent énormément en avançant que les accords de Maputo et l’Acte additionnel d’Addis-Abeba leur ont confié le poste. D’ailleurs, des noms sont actuellement avancés. Néanmoins, il semble bien qu’Eugène Mangalaza ne serait plus dans la course. « Si la Primature revient à la mouvance Ratsiraka, l’ancien Président nommera sans aucun doute un homme qui ne fera pas partie de son cercle politique restreint », avance une source bien informée.
Dans tous les cas, seul un accord politique pourrait expliquer le départ de Camille Vital de Mahazoarivo. Même si l’homme a, ces derniers temps, fait preuve d’activités politiques assez conséquentes, que certains jugent « assez maladroites » vus les enjeux politiques actuels, il n’en demeure pas moins qu’il dispose d’atouts à ne pas négliger. Favori à sa propre succession, il n’est pas à l’abri des « mauvaises surprises ».