VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

lundi 10 janvier 2011

SANTE A MADAGASCAR

L'Agence américaine pour le développement international (Usaid) ne cesse de développer son programme d'assistance par le soutien de la mise en oeuvre de la politique nationale de la Santé. Les détails avec le directeur général, Thomas Rudolph.


Les Nouvelles : En ce début de la nouvelle année, avez-vous une idée des priorités de l'Usaid à Madagascar ?
Thomas Rudolph : Le programme d'assistance de l'Usaid a débuté, il y a 20 ans et nos interventions ont été axées sur la promotion de la santé publique. Pour cette nouvelle année, l'Usaid projette de continuer les projets déjà initiés dans les années précédentes touchant notamment le planning familial, la santé intégrée et l'élimination du paludisme. Le budget alloué à la promotion de la santé est estimé entre 65 et 70 millions de dollars par an. Le tout, dans le cadre de la mise en oeuvre de la politique nationale de la santé avec le ministère de tutelle et les organismes partenaires visant à améliorer l'accès aux services de santé de base.

Que pensez-vous de l'élimination du paludisme dans le pays ?
L'atteinte de cet objectif est en cours étant donné que Madagascar s'est fortement engagé dans la lutte contre le paludisme depuis plusieurs années.

Le taux de mortalité a tendance à baisser au cours de ces trois dernières années de 6,9% en 2009 contre 11,5% en 2007. Et ce, grâce à la campagne de distribution de moustiquaires à imprégnation durable (Mid) contribuant à réduire de manière drastique la transmission de la maladie. L'Usaid fait partie des fournisseurs de moustiquaires à l'instar des autres organismes partenaires. En outre, l'Initiative du président américain a aussi contribué financièrement à hauteur de 32 millions de dollars en 2010. A ce rythme, le pays arrivera à éliminer le paludisme d'ici 2012 en renforçant la campagne de sensibilisation et d'éducation sur l'utilisation des moustiquaires dans chaque ménage.

Qu'en est-il du programme "Salohi" mis en oeuvre depuis 2010 ?
La mise en oeuvre du programme "Salohi" visant à réduire la malnutrition, financé par l'Usaid pour un montant total de 85 millions de dollars, va bon train. La donation en vivres et semences à 200.000 personnes dans le grand Sud fait partie des projets prioritaires de l'Usaid dans le cadre de son aide alimentaire. En fait, outre les interventions d'urgence en cas de catastrophes naturelles, l'Usaid apporte son soutien dans la lutte contre la pauvreté, la promotion de la santé, la sécurité alimentaire. Concernant ce dernier, une aide d'un montant de 17 millions de dollars a été allouée en 2010 touchant 450.000 personnes réparties dans 550 communes des régions à risque, à savoir le Sud et le Sud-Est de l'île.

Est-ce que l'Usaid maintient sa position d'oeuvrer dans les projets humanitaires ?
Oui, pour le moment jusqu'à ce que la situation se normalise à Madagascar. La valorisation de l'humanité figure parmi nos priorités et, pour l'année 2011, nos interventions seront concentrées sur la prévention des risques et catastrophes naturelles comme les cyclones et la sécheresse. L'Usaid, à travers le programme "Salohi", prévoit de contribuer financièrement à hauteur de 70 millions de dollars. Toutefois, je suis confiant que la situation se rétablisse ...