VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

lundi 13 décembre 2010

PÊCHE ILLICITE

488 millions d’ariary d’amende ont été enregistré en un an

Le ministère de la Pêche et des ressources halieutiques (MPRH) a procédé à sa réunion annuelle pour dresser un bilan provisoire des activités du ministère. Premier bilan depuis 2002 où l’on a su que ce ministère a enregistré 488 millions d’ariary d’amende en 2010 dont 320 millions d’ariary en trois mois. Hier, le ministre de la Pêche et des ressources halieutiques a tenu une conférence de presse dans ses locaux à Ampandrianomby.
70% des prévisions ont été réalisées malgré la restriction budgétaire imposée au ministère à 10 milliards d’ariary par rapport à ce qui a été écrit dans la loi de finances 2010 (18 milliards d’ariary). Bon nombre de projets ont été réalisés à savoir le renforcement des directions régionales ou encore la campagne de sensibilisation des gens à la loi régissant la pêche maritime. C’est à partir de ces sensibilisations que le ministère a pu drainer ces 320 millions d’ariary en quelques mois.
5 bateaux ont été appréhendés en situation irrégulière, grâce à des patrouilles maritimes ou simplement à partir des informations fournies par les pêcheurs. En octobre, deux bateaux réunionnais à savoir Laksmi et Penn Ar Bed ont été appréhendés en violation de zone de pêche. Ces deux bateaux ont payé 10 millions d’ariary d’amende chacun. Quant aux trois autres (deux taïwanais et un portugais), appréhendés au mois de septembre (Cheng Qing Feng et Shung Feng) et au mois de novembre (Balueiro), ils ont dû payer 100 millions d’ariary chacun.
Notons que les infractions de cette année se chiffrent à 196. Certes, beaucoup reste à faire mais que c’est le ministre a affirmé, le peu que son ministère a pu faire avec les moyens du bord.
En récapitulatif, on peut dire que la situation a nettement évolué depuis 2005. Les redevances perçues en 2005 n’étaient que de 216 millions d’ariary. Mais cela s’est nettement amélioré en 2010 puisqu’elles ont doublé et le résultat avoisine les 584 millions d’ariary. Le nombre de collecteurs a également presque doublé (de 294 en 2005 à 512 en 2010).
Toujours concernant les redevances, après le pic de 2008 avoisinant les 700 millions d’ariary, la Grande île recommence à gagner du terrain en 2010 avec environ 488 millions d’ariary.