VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

lundi 13 décembre 2010

Energie L'éthanol tente de s'imposer

Le fatanol est le clou de l’exposition au CNEAGR à Nanisana.
La fondation Tany Meva organise un salon de quatre jours. Elle présente, à l'échelle nationale, l'utilisation de l'éthanol domestique.

Un produit révolutionnaire. La fondation Tany Meva considère aujourd'hui que l'éthanol domestique est prêt pour alimenter le marché national. Cette constatation résulte des résultats positifs auprès des zones choisies à titre de phase pilote. Le salon de l'éthanol, organisé auprès du Centre national d'études et d'applications du génie rural (CNEAGR) à Nanisana, vise ainsi à sensibiliser les visiteurs sur les atouts acquis sur l'usage de l'éthanol, que ce soit d'ordre économique, environnemental ou social.

« Notre objectif est de remplacer l'usage du charbon et des bois de chauffes par l'éthanol. Ce combustible ne diffuse aucune odeur, et ne contient aucun risque d'explosion. De plus, il n'est pas dangereux pour la santé », explique Hermine Ranivosoa. Elle occupe la commercialisation du produit au sein du salon. Elle semble être très optimiste sur le succès de cette source d'énergie. « Je suis là depuis une heure et il y a déjà, au moins, 20 personnes qui ont passé une commande », énonce Hermine Ranivosoa. Le nouveau produit semble, en effet, intéresser les visiteurs. Ils ont été conquis par les démonstrations. De plus, le fatanol consomme peu.

Essais concluants
« Les essais que nous avons effectués à Ambositra ont demontré qu'il faut un litre et demi d'éthanol pour la cuisson quotidienne. Le litre coûte 500 ariary, soit 1500 ariary par jour en tout », expose Rivo Andriatsiferana, technicien, aux visiteurs.

« Pour le cas du fatanol, il faut payer 30 000 ariary pour l'achat en gros », poursuit-il. Ceux qui sont intéressés doivent ainsi laisser leur numéro, et seront contactés par la suite pour la remise du fatanol et de l'éthanol. Ce nouveau combustible sera par ailleurs vendu à Analamanga pour l'approvisionnement. Pour les autres régions, l'éthanol est déjà mis en vente à Ambositra. Pour le reste, « l'un des objectifs du salon de l'éthanol est de mobiliser tous les acteurs tels que des opérateurs économiques et des paysans, pour la diffusion à l'échelle nationale de l'éthanol domestique », énonce Njiva Ratsitoarimanga, manager qualité-innovations de la fondation Tany Meva.