VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

lundi 13 décembre 2010

Réflexion sur l’art - L’art et la liberté

L'activité artistique est l’un des points de convergence de l'individu et de la société, si tant il est vrai que l'artiste est un être humain exceptionnel mais que, pourtant, son œuvre, sa valeur, sont inséparables d'une insertion et d'une reconnaissance sociale.
Par ailleurs, comprendre l'activité artistique engage la question de sa réductibilité à des systèmes multiples de conditionnements ou, au contraire, de ses affinités avec la capacité ultime de transcendance de l'être humain. L’art, qui est un domaine de la création, semble ainsi se détacher de toute connotation sensiblement attendue ou éprouvée. Si l’art est création, il est un domaine privilégié où ne semble régner aucune des contraintes ordinaires de la technique dans le monde du travail. L’artiste n’ayant en vue que la création et jouit de la position du créateur. Il est alors tentant de regarder l’art, sous un angle ludique ; et de penser que l’art est au fond presque un « jeu », par rapport à une activité dite « sérieuse » qui serait celle du travail à proprement parler. Mais est-ce vraiment un jeu ? Ou bien, ce jeu n'est-il pas justement ce qui est le plus divinement sérieux ?

La différenciation de l’art face au jeu

D’un côté, cette opposition reste assez superficielle. L’art est aussi un travail et même un travail difficile, parfois ingrat et qui nécessite un labeur acharné. Y voir seulement un jeu, c’est confondre le laisser-aller de l’imagination passive de la rêverie avec l’imagination propre à la création artistique. L’art favorise-t-il la liberté ou, au contraire, la limite-t-il ? Si la notion de jeu inclut l'idée que l'activité déployée ne saurait se réaliser en une œuvre tangible, peut-on dire que l'art est un jeu ? L'art n'est pas une activité libre comme le jeu. Qu'ils soient ou non inspirés, les artistes de scène doivent se produire tous les soirs, à heure fixe. L'art nécessite donc un investissement sérieux de l’esprit et du corps tandis que le jeu se limite au plaisir et à la détente tout simplement. Encore plus sérieux dans le cas de la création artistique (même s'il existe un art de divertissement), laquelle a des enjeux bien plus importants, l'art soulève des questions graves sur la condition humaine, sur des problèmes politiques ou sociaux. Un artiste s'investit entièrement, corps et âme dans ce qu'il fait, il met sa vie en jeu. Cependant, accordons-nous à le dire, l'art comme le jeu, est une activité libre et désintéressée. L'art n'est pas une activité obligatoire, ayant des buts utilitaires. La création artistique a d'abord pour objectif de plaire à l'artiste et au spectateur. L'art n'est pas utilitaire.