VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

lundi 7 janvier 2013

RN2 Quatre morts dans un choc entre camion et minibus

Les accidents impliquant les semi-remorques sont souvent meurtriers


Les accidents impliquant les semi-remorques sont souvent meurtriers
Dans une course effrénée, une semi-remorque et un taxi-brousse loué par une famille, se sont télescopés à Beforona. Le bilan fait état de quatre morts et de dix blessés graves.
Collision meurtrière sur la nationale numéro 2. Hier après-midi, aux alentours de 14h30, un minibus taxi-brousse et une semi-remorque se sont télescopés faisant quatre morts et dix blessés graves. Le drame est survenu au point kilométrique 175, à la hauteur de Beforona.
Lancés à toute vitesse, le poids-lourd et le véhicule de transport en commun se sont percutés de plein fouet, dans un tournant. Roulant en direction de Toa­masina, le camion dévalait à vive allure une descente lorsqu'il a broyé, dans sa course folle, le minibus venant de la direction opposée.
Le taxi-brousse allait rejoindre Tana. Tout l'avant a été réduit en amas de ferrailles inextricables. Comprimé sur son siège, le chauffeur a été tué sur le coup. Une jeune femme qui se trouvait à bord du minibus a partagé son sort tragique. Un cycliste, habitant aux abords de Beforona, y a également laissé la vie. Des rescapés indiquent que le malheureux a été happé par les deux véhicules impliqués dans l’accident. Dans la soirée, une femme qui se trouvait entre la vie et la mort après l'accident a succombé à ses blessures sur son lit d'hôpital.
Tronçon dangereux
Un conteneur vide trônait sur la semi-remorque. Il allait chercher une cargaison à Toamasina, lorsque le pire s'est produit. Le minibus, lui, a été loué par une famille. Alors que le chauffeur du porte-container était indemne, les occupants du minibus ont été évacués d'urgence à l'hôpital de Moramanga où ils ont reçu les premiers soins. Les rescapés, dont l'état était critique, ont été, pour leur part évacués sur Tana.
Des gendarmes du poste avancé de Beforona se sont rendus sur les lieux du sinistre pour porter assistance aux victimes. Dans la foulée, ils ont effectué le constat. D'après les premiers éléments de l'enquête, ce drame est survenu pendant une averse. À l'endroit du drame, une dense végétation réduit la visibilité des automobilistes des deux côtés de la route.
« Ce tragique accident est survenu entre Andasibe et Ranomafana, un tronçon de route des plus dangereux qu'il faut aborder avec grande prudence », a expliqué le chef du poste avancé de Beforona.
« Entre ces deux points, des descentes, des montées et des séries de virages tortueux entraînent assez fréquemment des accidents », enchaîne-t-il.
Après le choc meurtrier, le minibus et la semi-remorque ont terminé leur course au beau milieu de la chaussée, provoquant un bouchon sur la nationale numéro 2.