VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

mardi 9 octobre 2012

Madagascar: 4.000 contraceptifs, dons de l'ONU, mis en vente illégalement

ANTANANARIVO - Un lot de 4.000 contraceptifs féminins donnés par le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) à l'ONG médicale Marie Stopes a été mis en vente illégalement après avoir été stocké longtemps dans de mauvaises conditions, a dénoncé cette organisation britannique.

En 2009, l'UNFPA a généreusement offert 4.000 unités d'implanons à Marie Stopes International (...). Nous sommes particulièrement affligés d'apprendre que certains de ces produits ont pu avoir été vendus commercialement à Madagascar par des tierces parties qui ne sont pas en relations avec notre organisation, a-t-elle indiqué dans un communiqué reçu mardi par l'AFP.

Pendant trois ans, l'ONG n'a pas pu avoir accès aux 4.000 implanons, n'ayant pas pu payer des taxes douanières élevées, a indiqué Marie Stopes.

Stocké dans des conditions ne respectant pas les normes, le lot a été racheté à la douane par un commerçant privé, qui a essayé de les revendre, sans succès.

Vu l'urgence et le danger que présente cette vente, (...) illégale, de produits médicamenteux, une mesure administrative a été décidée pour la saisie de ceux-ci, a indiqué un communiqué présidentiel.

Le gouvernement a très bien réagi en interdisant la vente de ce stock, mais il faut préciser que seul ce lot pose problème. Les implanons de l'UNFPA ont prouvé leur efficacité, a précisé l'agence onusienne à l'AFP.

Madagascar traverse une grave crise politique depuis le renversement du président Marc Ravalomanana par Andry Rajoelina, le maire de la capitale Antananarivo, début 2009.

Après cette prise de pouvoir considérée comme anticonstitutionnelle par la communauté internationale, les aides au budget d'investissement de l'Etat ont été suspendues. Mais l'aide humanitaire, et notamment les financements de projets liés à la santé, n'ont pas cessé.