VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

mardi 8 mars 2011

Grand-père Ranalo: Un vieillard de 126 ans encore vert !

Ranalo François a 126 ans. Il vit à Fianarantsoa. Cet ancêtre bien vivant garde toutes ses facultés toujours intactes et, de plus, a un bon coup de fourchette que lui envieraient bon nombre de ceux qui ont le tiers ou la moitié de son âge. Assistant au mariage de l'un de la quatrième génération de ses arrières petits fils avec l'une de la quatrième génération de ses arrières petites filles, Ranalo et son histoire a tellement ému l'assistance qu'une quête a été spontanément organisée, permettant de récolter un peu moins de deux cent mille Ariary.
Pépé (Dadabe, Bababe, lire dadabé et bababé)  Ranalo a assisté à ce banquet de mariage le 5 mars dernier, dans la salle d'œuvre de l'église Saint Joseph de Fianarantsoa. Bien que traînant un peu les jambes, le vieillard est en excellente santé et ne souffre d'aucun malaise. La vision et l'audition son irréprochables. Aussi bien le mari que la mariée sont de sa lignée directe. Durant la messe, pépé Ranalo a préféré attendre dans une voiture. Mais, lors du banquet, il a fait honneur aux mets présentés, aussi bien le hors d'œuvre que le plat de résistance avec comme accompagnement des morceaux de viande de porc nageant dans une sauce bien juteuse. Bien qu'on ait doublé sa part de gâteau, le vieux Ranalo n'en a pas laissé une miette. Bravo, Dadabe ! Il a également pris la parole, sans bégayer ni prononcer de sons inaudibles, comme le font certains vieillards. Et, tandis que les invités se trémoussaient sur la piste, pépé s'est contenté de se dandiner légèrement sur place au son de la musique. Son épouse, Bebe Razafy qui n'a que 74 ans était présente.
Notre vieux gaillard a vu le jour l'année 1885, selon ses déclarations et des témoignages, dans la commune rurale d'Alakamisy Itenina, dans le district de Vohibato, Région Haute Matsiatra, province de Fianarantsoa. Jadis, Bababe Ranalo a été marié légitimement, mais cette première épouse a décédé il y a bien longtemps. Selon ses dires, nombreuses ont été ses conquêtes, avant qu'il ne se décide à nouveau à convoler en justes noces avec Bebe Razafy. C'était en 2004. Précisons que celle qui a précédé Bebe Razafy avait tout juste une trentaine d'années ! Nous avons écrit précédemment que Ranalo est en bonne santé, à part la partie basse de sa personne qui ne peut supporter de longs déplacements ou les montées d'escaliers. Notre source, l'adjudant-chef Honoré du service des Relations Publiques au Toby Ratsimandrava, affirme que ce vieillard n'a jamais été piqué avec une seringue durant sa très longue existence. Il n'a jamais bu d'alcool, ni fumé des cigarettes, ni encore chiqué du tabac. Il n'aime pas les boissons non naturelles. Il n'est pas chauve, mais sa chevelure est d'un blanc immaculé. Dadabe Ranalo n'a jamais pratiqué de sport, à part la corrida à la malgache, dans lequel il aurait excellé dans sa jeunesse. Et, cerise sur le gâteau, ce pépé aurait le don de guérir les blessures et les fractures des os.
Le souhait de celui qui est l'un des doyen (sinon le doyen) des Malgaches est de se voir décorer enfin de l'Ordre National. De même, il aurait aimé que l'Etat prenne en charge les quelques années (gageons !) qui lui restent à vivre, aussi bien pour les soins que pour la nourriture. Autrement dit, aucune mer à boire même pour la Région où il habite. Il ajoute qu'il serait heureux de lire les articles de presse le concernant, et voir sa photo avec. Enfin et non des moindres, ce sympathique vieillard aime à glisser dans l'oreille de ses visiteurs masculins qu'il continue à coucher toujours avec sa tendre moitié qui est de plusieurs décennies sa cadette. Sacré vieux Ranalo va