VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

mardi 15 février 2011

la HAT se prépare au 3è remaniement


Camille Vital, PM de la Hat (Ph : Lexpressmada.com)
La Haute autorité de transition (HAT) à Madagascar se prépare au troisième remaniement de son gouvernement dans le cadre de la résolution de la crise politique, qui a commencé en décembre 2008.
Un haut fonctionnaire auprès de la primature a dévoilé en gardant son anonymat que le remaniement sera annoncé cette semaine mais on attend encore l’ arrivée de l’ émissaire de la communauté de développement de l’ Afrique Australe (SADC), Joachim Chissano.
La mise en place de ce futur gouvernement, qui aura la participation des représentants des protagonistes, a été déjà attendue dans le pays depuis quelques mois mais la mouvance Rajoelina est encore en négociation avec les autres mouvances avec la médiation de la SADC.
Actuellement, plusieurs noms circulent pour le poste du Premier ministre du futur gouvernement d’ union nationale comme le général Camille Vital, le directeur de cabinet de la présidence de la HAT, Zazah Ramandimbiarison, l’ ancien vice-Premier ministre de la HAT, Alain Tehindrazanarivelo, le diplomate Omer Beriziky, le docteur Jules Etienne Rolland et l’ ancien Premier ministre Tantely Andrianarivo.
Le gouvernement de la transition a été mis en place le 17 avril 2009 par le président de la HAT, Andry Rajoelina. Ce gouvernement a été composé de 22 ministres, dont 12 ont été nommés par M. Rajoelina un mois auparavant avant la démission du président Marc Ravalomanana du 17 mars 2009.
Le premier remaniement du gouvernement de transition a été annoncé par le Premier ministre Monja Roindefo le 8 septembre 2009, mais ce dernier a été limogé de son poste le 10 octobre 2009 pour être remplacé par le professeur Mangalaza Eugène. Mangalaza a été le Premier ministre de consensus désigné par les protagonistes de la crise, notamment la mouvance Rajoelina et les mouvances des trois anciens présidents Marc Ravalomanana, Didier Ratsiraka et Albert Zafy.
Pourtant, faute de cohabitation entre les protagonistes de la crise, Rajoelina a limogé Mangalaza le 18 décembre 2009 et l’a remplacé par le vice-Premier ministre chargé de l’ Intérieur, Madame Cécile Manorohanta. Deux jours après, Rajoelina a nommé un colonel de l’ armée, Camille Vital, pour diriger le gouvernement de la transition. Ce dernier a été promu général quelques mois après.
Le 11 février 2010, le vice Premier ministre chargé des Affaires Etrangères, Ny Hasina Andriamanjato a démissionné parce que "les autres membres du gouvernement veulent se débarrasser de la communauté internationale".
Le Premier ministre Camille Vital a limogé son ministre de la Défense, Noël Rakotonandrasana le 7 avril 2010 "pour avoir concocté une réunion douteuse sans l’ approbation du chef de gouvernement ".
Andry Rajoelina a remanié pour la deuxième fois son gouvernement le 24 mai 2010 en nommant 10 nouveaux ministres, dont cinq militaires.
Le 9 février 2011, le ministre de la Fonction Publique du Travail et des Lois Sociales, Noëlson William a été limogé. Selon le directeur de la communication à la Présidence, Harry Laurent Rahajason, aucune précision ne peut être donnée pour ce limogeage inattendu mais "l’ option d’ un limogeage, la veille d’ un remaniement, devrait avoir des motifs graves pour être retenue à savoir, l’ escroquerie, le détournement ou encore l’ usage de faux et la trahison"