VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

mardi 15 février 2011

Madagascar : 42e mission pour Médecins de l’océan Indien

Madagascar : 42e mission pour Médecins de l'océan Indien

Du 20 février au 3 mars prochains, trente-six médecins malgaches et réunionnais soigneront gratuitement la population et formeront le personnel du centre hospitalier d’Ihosy. Le docteur Firoze Koytcha, président de MOI (Médecins de l’océan Indien) a pris l’avion, hier, pour préparer cette nouvelle mission médico-chirurgicale et dentaire dans la Grande Ile.
Cette 52e mission dans l’histoire de l’ONG (Organisation non gouvernementale) du docteur Firoze Koytcha, président de MOI (Médecins de l’Océan Indien, ex-Association sanitaire Karane) est la 42e organisée sur les terres malgaches. Elle a été baptisée “Mission Santé Conseil général Réunion”. Cette fois, c’est dans la ville d’Ihosy, près de Tuléar que des médecins réunionnais et malgaches -36 en tout- vont intervenir. “La mission sera scindée en deux groupes. Une délégation hospitalière va œuvrer exclusivement au centre hospitalier de Ihosy regroupant la chirurgie, l’ORL, la gastro-entérologie, la cardiologie, l’ophtalmologie, l’optique et l’échographie. Une délégation itinérante va intervenir dans les environs de Ihosy. Elle aura dans ses rangs quatre médecins généralistes et quatre chirurgiens-dentistes”, explique le docteur Firoze Koytcha. Cette équipe va se rendre à Ihosy, Ankily, Ranohiry et à Zazafotsy. À chacune de ses missions dans la zone (trois par an), MOI soigne en moyenne entre 7 à 8 000 patients. “Tout est gratuit”, tient-il à préciser. Cette première mission de 2011 est financée par le conseil général de la Réunion et des sponsors dont Mauvilac et Codisma.
SOINS GRATUITS
Si les médicaments génériques sont achetés sur place, le matériel vient de métropole. Les médecins soignent mais enseignent également. “Il y a le volet curatif avec la prise en charge des patients mais aussi l’enseignement post-universitaire destiné aux équipes soignantes locales et aux internes du CHU de Fianarantsoa”. Il existe aussi un volet de médecine préventive sous forme de campagnes d’hygiène bucco-dentaires ciblées sur les enfants des écoles primaires. C’est par amour pour la Grande Ile dont il est originaire que Firoze Koytcha s’est lancé dans ces soins gratuits. “La première mission a été réalisée en novembre 1989”. Vingt-deux ans après, la formidable aventure humaine continue avec toujours autant de conviction et de générosité…