VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

lundi 11 octobre 2010

Rajemison Rakotomaharo Participation à la conférence des plénipotentiaires de l’UIT




JPEG - 60.1 ko
Ambassadeur RAJEMISON RAKOTOMAHARO.
Une délégation malgache composée de représentants de la mission permanente de Madagascar à Genève et conduite par Rajemison Rakotomaharo, ambassadeur deMadagascar en Suisse et représentant permanent auprès des offices des Nations Unies à Genève et à Vienne, participe depuis le 4 octobre à la conférence des plénipotentiaires de l’Union internationale des télécommunications (UIT) qui se déroule actuellement à Guadalajara (Mexique). La conférence a été officiellement inaugurée par le Président du Mexique, Félipé Calderon Hinojosa.
Cette conférence a été l’occasion pour les différents membres de l’UIT de mettre en exergue le rôle majeur que jouent les technologies de l’information dans la réduction de la fracture numérique, du défi du « Broadband » (transmission à haut débit sur réseaux à large bande) et le développement en général dans leurs pays respectifs.
En marge de sa participation à la conférence des plénipotentiaires, Rajemison Rakotomaharo a noué des contacts en vue du développement futur de partenariats bilatéraux et multilatéraux fructueux.

Statistique

À l’heure actuelle, selon les statistiques, cinq milliards de personnes utilisent le téléphone portable, deux milliards sont connectées à l’internet dont neuf cent millions ayant accès à la large bande. Les technologies de l’information et de la communication (TIC) dont le secteur aujourd’hui a une incidence sur chacun des autres secteurs d’activité économique dans le monde et influence la vie quotidienne de tous les habitants de la planète, peuvent être au service du commerce, de l’éducation, de la santé et de la protection de l’environnement, du changement climatique et peuvent devenir un outil fiable de promotion de la paix, du développement, de la solidarité.
À noter que la Conférence de plénipotentiaires, organe suprême de l’UIT qui se réunit tous les quatre ans, détermine les principes généraux de l’Union ; adopte un plan stratégique et un plan financier pour une période de quatre ans ; et élit les membres de l’équipe de direction de l’organisation, les membres du Conseil et les membres du Comité du règlement des radiocommunications.

Vienne

La conférence de Guadalajara est le deuxième « exploit » de Rajemison Rakotomaharo en deux mois. Du 20 au 24 septembre 2010 il avait déjà conduit la délégation malgache pour participer à la 54ème session ordinaire de la Conférence générale de l’Agence internationale de l’energie atomique (AIEA) à Vienne.
Lors de la séance plénière de cette conférence réunissant plus de 150 Etats membres, Rajemison Rakotomaharo avait fait une intervention pour exprimer la position de Madagascar sur les questions nucléaires. Le représentant permanent a souligné que Madagascar attache une grande importance à la promotion des usages pacifiques des technologies nucléaires au service du développement socio-économique, à la non-prolifération nucléaire et au désarmement ainsi qu’à l’universalisation et au renforcement du système des garanties de l’AIEA.
En marge de sa participation à la Conférence générale de l’AIEA, Rajemison Rakotomaharo avait présenté ses lettres de créance au Secrétaire exécutif de l’Organisation du traité d’interdiction complète des essais nucléaires (CTBTO), en tant que représentant accrédité de Madagascar auprès de cette institution des Nations Unies à Vienne.
Il convient de rappeler que la CTBTO est l’organisation internationale chargée de veiller à la mise en œuvre des dispositions du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires. Elle gère dans le monde entier des instruments de mesure sismographiques afin de détecter les éventuels essais nucléaires.