VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

lundi 21 janvier 2013

araha Georget Rabeharisoa, leader du parti Hasin'i Madagasykara : « l'écologie comme solution politique »

Saraha Georget Rabeharisoa, leader du parti Hasin'i Madagasykara



Saraha Georget Rabeharisoa, leader du parti Hasin'i Madagasykara

Le parti vert de Madagascar est à l'heure actuelle selon sa présidente le seul parmi les quelques 350 formations politiques que compte le pays à avoir d'ores et déjà fait connaître un programme de gouvernement complet. Rencontre avec Saraha Georget, son leader, et candidate aux élections présidentielles qui doivent se tenir au mois de mai 2013

Ce programme, sobrement intitulé « projet de société », est disponible en ligne sur le site internet du Parti Vert Hasin'i Madagasykara. Il détaille un programme de gouvernement axé sur trois grand thèmes « la Terre, l'Eau, l'Environnement » qui sont déclinés en quelques principes de base : « bonne gouvernance, renforcement du partenariat-public-privé, intégration du genre, préservation responsable de l'environnement ».
Fondé en 2009, le Parti Vert de Madagascar revendique à l'heure actuelle plus de 280 000 membres inscrits. Il fait, selon sa présidente, partie des seules 23 formations sur quelques 350 que compte le pays à remplir les conditions définies par la charte électorale pour bénéficier du statut de parti politique. Ce sont plus de 500 membres venus des cinq districts qui ont assisté au congrès régional pour la Région DIANA qui s'est tenu les 15 et 16 novembre au foyer SECREN à Antsiranana. Fait remarquable, les membres ont eux mêmes contribué au financement de ce congrès, preuve selon Mme Georget Rabeharisoa de leur engagement et leur volonté de s'engager dans une nouvelle pratique de la vie politique.
Nous avons pu rencontrer Mme Georget Rabeharisoa lors de son passage à Diego Suarez fin décembre, et elle a bien voulu répondre à quelques questions.
LTdD : Dans quelle mesure le parti vert Hasin'i Madagasykara est il lié à ses équivalents étrangers ?
Notre approche de l'écologie est transversale et ne s'inscrit pas dans des interprétations politiciennes stériles car l'écologie est bel et bien la seule valeur refuge qui puisse sauver efficacement l'humanité toute entière d'une décadence morale certaine et garantir pleinement aux générations futures un héritage environnemental adéquat qui lui revient de droit. La philosophie politique du Parti Vert Hasin'i Madagasikara est hautement spécifique et ne peut, en aucune circonstance, être réduite à un sous courant d'un quelconque mouvement politique car il est unique et innovateur en ce qu'elle exprime une vision originale de la transformation de notre société alliant étroitement le bien-être de chaque citoyen malgache avec les valeurs profondes de sa culture ainsi que de ses us, coutumes et traditions.
LTdD : Il semble en effet à la lecture de votre programme que l'écologie n'est qu'un des axes proposés, avec par exemple une grande importance accordée à l'éthique dans la vie politique.
La vision politique du Parti Vert Hasin'i Madagasikara à long terme s'inscrit fondamentalement dans l'émergence d'une nouvelle société malagasy grâce à l'intégration transversale de l'écologie dans toutes les dimensions des politiques du développement.
Depuis l'accession de Madagascar à l'indépendance, les fondements de la démocratie ont toujours été sabordés par des hommes politiques à travers l'instrumentalisation du peuple et de l'armée, la désacralisation de la Constitution, l'absence d'élections libres, transparentes et démocratiques, l'impunité ainsi que la prise en otage de la démocratie par une minorité au passif politique lourd et compromettant. Le Parti Vert Hasin'i Madagasikara place l'intérêt de l'Homme au centre de tous les débats. C'est cette approche pragmatique basée sur les principes du patriotisme et de l'écoresponsabilité intergénérationnelle qui constitue la quintessence de notre vision écologiste. Le Parti Vert Hasin'i Madagasikara est déterminé à créer un climat des affaires propice au regain économique de Madagascar grâce à l'initiative privée. A cet effet, le Parti Vert Hasin'i Madagasikara opte pour la mise en oeuvre d'une politique économique volontariste en soutien aux acteurs de développement, axée sur l'assistance publique dans leur recherche de financements et garantissant la sécurité de tout investissement opéré sur le sol malgache. Par cette approche, le citoyen deviendra réellement maître de son destin et initiateur du redressement économique de Madagascar.
Par ailleurs, grâce à notre idéal écologiste, nous impulserons une politique efficace d'encadrement des intérêts de notre pays dans la gestion des enjeux environnementaux planétaires dont le plus menaçant est à ce jour le changement climatique avec ses impacts potentiellement dévastateurs pour notre grande île. En tant que gardien de notre environnement, le Parti Vert Hasin'i Madagasikara est fermement déterminé à établir les lignes directrices de l'institutionnalisation du management environnemental à tous les échelons de la vie nationale malgache.
LTdD : Vous envisagez donc de faire « table rase » du passé une fois élue ?
Conformément au sacro-saint principe de la continuité de l'Etat, le Parti Vert Hasin'i Madagasikara a l'intention de capitaliser les acquis positifs de tout programme économique passé, à condition que sa conception et sa mise enoeuvre soient taillées à la mesure des espérances de la population malgache. Le Parti Vert Hasin'i Madagasikara reconnaît la nécessité de poursuivre certaines réformes initiées par les gouvernements précédents en coopération avec les partenaires bilatéraux et multilatéraux traditionnels.
Le Parti Vert Hasin'i Madagasikara reste plus que jamais persuadé que les principes définis dans la Déclaration de Paris (harmonisation, alignement, appropriation des aides) constitueront les cadres de collaboration avec les partenaires traditionnels de Madagascar.
LTdD : Vous vous êtes récemment déclarée fermement partisane du « ni-ni » quant à la candidature de l'actuel Président et de son prédécesseur. Pouvez vous nous expliquer cette position ?
La candidature de ces deux personnalités provoquera une nouvelle crise politique car Ravalomanana et Rajoelina constituent un facteur de blocage à la sortie de crise. Ils pensent qu'ils bénéficient du monopole de la vérité alors que ce ne sont pas tous les malgaches qui ont participé au putsch de 2009, ni aux gabegies de l'ancien régime.
LTdD : Mais justement, l'amnistie ne fait elle pas partie des mesures d'apaisement du climat politique préconisées par les observateurs internationaux ?
Les politiciens, avant de demander un pardon sincère auprès des Malgaches, doivent garantir que les mêmes erreurs ne se reproduiront plus au pays. Depuis toujours, Madagascar n'a jamais eu de politique monétaire ni de politique économique, c'est pour remédier à cela que l'on a fondé Hasin'i Madagasikara en 2009 et que nous avons publié notre « Projet de société ». Et vous remarquerez que nous sommes les seuls à l'avoir fait. Les autres formations se contentent de reprendre nos idées en essayant de faire croire qu'elles émanent d'eux.
LTdD : Comment envisagez-vous le déroulement des élections à venir ? 
Le Parti Vert Hasin'i Madagasikara est prêt à affronter les urnes à tous les niveaux. Nous avons déjà organisé des élections primaires pour identifier nos candidats aux Législatives. Ce sont des toutes nouvelles têtes. Ils ont un casier judiciaire vierge. Ils ont passé une enquête de moralité. Nous avons évité le parachutage.