VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

vendredi 24 décembre 2010

Lettre trouvée



Les postiers malgaches ont à nouveau été contraints d’ouvrir une lettre à l’adresse particulièrement imprécise : « Père Noël, aux bons soins de ??? » (Illisible). Quatre mouvances au sein de la Poste n’ont pu déterminer à qui la faire suivre pour sauver leur réputation injustement mise en cause dans cette missive. Vu l’urgence, nous avons accepté de la publier ici pour qu’elle soit lue à temps pour ce soir. Hommage du courrier électronique au facteur bipède.


 Cher Père Noël, »
« Depuis que je t’ai écrit la dernière fois, j’ai grandi d’une année, et je t’assure que j’ai été très sage. »
« J’espère que tu recevras à temps cette lettre, car je ne suis pas sûr que la Poste fonctionne très bien entre Madagascar et le pôle Nord : les cadeaux que j’ai demandé l’année dernière sont arrivés avec un peu de retard, et en plus, on n’a pas eu de nouvelles depuis qu’on a dû renvoyer chez toi certains d’entre eux pour réparation. »
« Par exemple, la télé que tu avais envoyée à Papa par l’intermédiaire de Tatie Nathalie n’est pas encore revenue. Pour la yaourtière de Maman, elle attend encore ; elle est sûre que cela arrivera avant Noël ou la fin de l’an, mais Papa lui dit qu’il vaut mieux ne pas trop compter dessus et continuer d’utiliser la casserole malgacho-malgache d’Ambatolampy. On espère que Tonton Fetison nous en ramènera de nouvelles à l’issue de son séjour là-bas. Papa assure qu’il en traîne déjà pas mal de toutes façons. »
« Heureusement côté cadeaux que le cousin Ndimby a bien reçu ses appareils pour cuisine italienne, et il nous fait des pizzas chaque semaine. Le seul petit problème, c’est que Maman aime que ce soit bien épicé et Papa moins. »
« Merci en tout cas, car Papa et Maman se disputent un peu moins fort qu’avant. Mais je suis désolé de devoir te demander de continuer à s’occuper de leur cas. Et je souhaiterai, si tu as le temps, que tu m’aides à comprendre les explications qu’ils me donnent sur toi. »
« Maman m’a expliqué qu’il ne fallait pas te confondre avec unRaiamandreny mijoro. Pourtant, certains d’entre eux portent la barbe et l’un d’entre eux porte le même prénom que toi. Selon elle, la différence est facile à reconnaître : toi, tu cours pour distribuer les cadeaux, pas pour encaisser des chèques. Elle a eu l’air étonné lorsque je lui ai demandé si, pour vérifier qui est qui, il fallait que j’appelle Tonton Richard pour perquisitionner le contenu de ta hotte. »
« Papa m’a dit qu’il est sûr que tu allais venir d’Europe et des États-Unis, mais peut-être pas pour tout de suite. On a déjà eu le feu d’artifice et les jets d’eau, et on fera une fête encore plus belle le 16 mars dit-il. Il a eu l’air étonné lorsque je lui ai demandé si dans ces conditions, ta trêve s’appliquait aux cadeaux. »
« En tout cas, plus besoin pour moi de Kalaky en plastique cette année. Depuis que j’ai vu « Made in China » écrit dessus, je me suis dit qu’on pouvait faire les mêmes. De préférence en bois d’eucalyptus ou en bambou, me souffle Tonton Patrick. »
« Alors, couvres-toi bien, fais bien attention à ne pas glisser sur le verglas et ramène moi plutôt un album de bande dessinée. Wikilix et les gaulois, ce serait pas mal, me suggère toute la rédaction de Madagascar-Tribune.com. »

P.-S.

Tu es sûr que tu existes ? Tonton Georges a l’air d’avoir des doutes... Ce n’est pourtant pas de faux communiqués, toutes ces affiches Coca-Cola te représentant...