VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

vendredi 24 décembre 2010

Madagascar, un paradis

Après la chine au loin  plus moins chers Madagascar
Les capitaux étrangers sont attirés par la Grande île par le fait que les mains-d’œuvre sont bon marché.
Une Pme qui fabrique des costumes de super-héros a, par exemple, quitté son pays pour rejoindre la Grande île du fait de ce faible coût de mains-d’œuvre. En effet, en France, son pays d’origine, cette société payait un coût représentant 40 pour cent du prix de revient (d’un costume) auparavant et maintenant, elle en produit à Madagascar. En effet les étrangers considèrent comme « le paradis pour le plus exigeant des patrons ». Les industries étrangères, comme cette société, payent 40 dollars par mois aux ouvriers malgaches alors que le patron gagne 1200 fois plus que ces ouvriers, selon des informations recueillies. L’entreprise emploie 600 ouvriers malgaches. Le coût de production, avec ce faible coût de main-d’œuvre, est seulement de 8 euros, selon encore des informations recueillies si un costume se vend dans les 45 euros. Alors que les experts internationaux ont  affirmé ces derniers temps que le niveau bas de salaire ne suffit plus à attirer les investisseurs étrangers, il faut également de la productivité des travailleurs. Dans de telles conditions, comment la population malgache peut-elle tirer des « fruits » de la croissance alors que la forte production de cette société est comptabilisée comme production nationale ?