VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

vendredi 4 janvier 2013

L’UE maintient ses sanctions contre Madagascar

L'UE maintient ses sanctions contre Madagascar
L’Union européenne a annoncé sa décision de reconduire ses sanctions contre Madagascar. Les mesures qu’elle a prises en 2009 seront maintenues jusqu’au retour à l’ordre constitutionnel. 

 
 
Le Conseil de l’Union européenne a officialisé sa décision ce jeudi 6 décembre, via une conférence de presse tenue par son représentant à Antananarivo, Leonidas Tezapsidis.
 
 
Madagascar reste sous les coups des sanctions européennes, jusqu’à nouvel ordre. Les mesures disciplinaires prises depuis 2009 seront maintenues en attendant le retour à l’ordre constitutionnel.
 
 
« La sanction prise par l’UE a été reconduite à plusieurs reprises », la précédente ayant été prise le 5 décembre 2011, rappelle Midi Madagasikara, la veille de l’annonce de la décision du Conseil de l’UE.
 
 
La sanction se traduit notamment par la suspension des financements dédiés aux projets de développement tel le Programme Indicatif National du 10e FED. En clair, l’aide européenne en faveur de la Grande île a été sensiblement abaissée, passant de 120,1 millions d’euros en 2007 à 18,1 millions d’euros cette année. Mais d’autres déboursements sont encore prévus dans le courant de ce mois de décembre. Il s’agit des aides bénéficiant directement à la population dans les domaines de la santé, éducation, sécurité alimentaire…, selon l’Ambassadeur de l’UE à Madagascar.
 
 
Dans son communiqué, le Conseil de l’Europe explique que « la transition avance avec des lumières et des ombres », ce qui a motivé sa décision à repousser à une date ultérieure la levée des sanctions. « La reprise complète de l’aide de l’UE reste conditionnée à la tenue d’élections crédibles et transparentes qui sont prévues en mai 2013 », écrit Midi Madagasikara.
 
 
A son arrivée à Madagascar en janvier, Leonidas Tezapsidis avait insisté sur la tenue d’ « élections démocratiques et transparentes dans un climat d’apaisement et neutre qui vont conduire à un gouvernement démocratiquement élu ».