VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

mercredi 18 mai 2011

Guy Willy Razanamasy L’homme de la Convention du 31 octobre s’est éteint



L’homme de la Convention du 31 octobre 1991 n’est plus. Guy Willy Razanamasy est décédé ce mardi 17 mai en fin d’après-midi à l’âge de 84 ans. Ancien maire de la capitale, le pharmacien de métier et de formation était entré dans le champ politique pourrait-on dire par conviction et par patriotisme. Il a été à l’origine des relations et partenariats entre la capitale et la Région Ile de France et a œuvré ainsi à la rénovation des grands artères de la commune urbaine d’Antananarivo, dont les avenues de l’Indépendance à Analakely. Avant d’être le premier magistrat de la capitale, Guy Willy Razanamasy était connu des habitants de Toamasina comme étant un pharmacien qui ne manquait pas d’audace. Il avait vécu le désastre de la ville de Toamasina le mois de décembre 1973 et avait fini par s’installer à Antananarivo où il ouvrait commerce dans le quartier des 67ha.
Mais là où Guy Willy Razanamasy s’était le plus distingué c’est lors des événements de 1991. Alors qu’il avait été élu maire de la capitale en 1989, il avait refusé de réprimer par la force les manifestations des Hery Velona sur la place du 13 mai. Nommé Premier ministre par Didier Ratsiraka le 8 août 1991, il ne parvint cependant pas à dissuader les manifestants de tenir le surlendemain une grande marche sur le palais de Iavoloha, marche qui finit en massacre perpétré par la garde présidentielle. Guy Willy Razanamasy avait alors conçu le processus de résolution de crise et suggéré les travaux du Panorama qui avaient abouti, sans aucune intervention de la communauté internationale, à la fameuse convention du 31 octobre et ouvert la porte à la mise en place de la 3e République. Il réussit alors la résolution de la crise politique entre les Hery Velona et les fédéralistes partisans de Didier Ratsiraka.