VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

mercredi 31 octobre 2012

KMF-CNOE Le cas Marc Ravalomanana n’est pas un facteur de blocage des élections


Solonirabenty, secrétaire général du KMF-CNOE, avoue que le refus ou l’acceptation du retour de l’ancien président de la République, Marc Ravalomanana n’est pas un facteur de blocage pour la tenue des élections. Il déclare que c’est une affaire politique que les politiciens doivent régler entre eux. C’est à eux de réfléchir si ce retour nous apporte cette dite sérénité, précise toujours ce secrétaire général du KMF-CNOE. Interrogé à propos de la pré-campagne à laquelle se livrent certains partis, Solonirabenty a avancé qu’aucun article de la loi électorale ne parle de cette interdiction.
Ce sont les points de vue du SG du KMF-CNOE recueillis en marge de l’atelier national de formations des formateurs que cette organisation de la société civile a organisé en fin de semaine dernière et qui s’est poursuivi ce lundi 29 octobre à l’Espace Dera. De nombreuses formations politiques (TGV, TIM, Monima, UDRC…) ont participé et ont tiré profit de cet atelier qui a bénéficié également des interventions des responsables de la CENIT et du ministère de l’Intérieur.
Le secrétaire général du KMF-CNOE, Solonirabenty a précisé que l’objectif de cet atelier est d’arriver à réaliser des élections libres et transparentes mais aussi de les réaliser en toute sérénité. Outre les formations des formateurs nationaux auprès du KMF CNOE pour éduquer les membres de cette société civile au niveau de chaque district et les électeurs à bien observer les élections c’est-à-dire à observer la liste électorale, la loi électorale, les cartes électorales…, il est nécessaire de collecter les idées de toutes les parties prenantes aux élections, a souligné ce secrétaire général. Et lui de dire que malgré notre situation, on pourra effectuer les élections aux dates déjà annoncées par la CENIT. Il ajoute que si l’on se réfère aux moyens techniques et à l’enthousiasme de l’administration et ses collaborateurs, ces élections peuvent se réaliser.
Notons qu’au mois de décembre prochain, le KMF-CNOE projette d’organiser un autre atelier technique et financière avec les collaborateurs internationaux.