VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

lundi 25 avril 2011

Syndicat des Industries de Madagascar


Stéphane Raveloson élu nouveau président
sim_webStéphane Raveloson, de la société Socobis, vient de remplacer Hery Ranaivosoa à la tête des Syndicats des Industries de Madagascar. Cela a été décidé lors d’une assemblée générale élective de ce syndicat qui s’est déroulée hier au siège du SIM. Le nouveau président a du pain sur la planche car les industries à Madagascar se trouvent actuellement dans une situation difficile depuis la crise. La baisse du pouvoir d’achat des consommateurs ainsi que l’instabilité politique, qui empêchent les industriels de faire des prévisions, pèsent sur les industries. Selon le nouveau président du SIM, la situation actuelle de notre industrie est alarmante. Les statistiques au dernier trimestre 2010 ont montré que 32% ont procédé au chômage technique, 21% ont fermé leurs usines et 40% ont effectué une compression de personnel. Ce qui entraîne évidemment une baisse du pouvoir d’achat de la population, et l’économie en général se trouve dans un cercle vicieux d’autodestruction, car l’industrie a toujours été un vivier de création d’emplois et de valeur ajoutée ainsi que d’activités économiques induites. L’agroalimentaire et le secteur textile sont les plus touchés par la crise.
Face à cette situation, le nouveau président a annoncé que le syndicat ne ménagera pas ses efforts pour aider les industries. Notons que le SIM a déjà le manifeste sur la Stratégie de Développement Industriel (SDI) et le Plan de Relance du Secteur Industriel (PRSI) dont l’élaboration a eu la contribution de chacun des membres du syndicat et dont certaines activités sont déjà  en cours. « Nous allons  nous rapprocher avec l’administration sur la réalisation de nos propositions. Il n’y a pas de développement sans industrie » a annoncé Stéphane Raveloson.
Relancer la consommation

A part la mise en œuvre du SDI et PRSI, le SIM estime aussi que la relance de la consommation sera une solution pour relancer l’industrie. « Consommer les produits malgaches sauve plusieurs emplois et augmentera le pouvoir d’achat des consommateurs, entraînant ainsi une augmentation de la demande » déclare le nouveau président du SIM. Selon ses dires, les produits industries du syndicat suivent les normes, les produits fabriqués à Madagascar aussi. « L’on ne craint pas qu’ils soient périmés contrairement aux autres produits importés qui inondent le marché » rajoute Stéphane Raveloson. A part le marché local, le SIM aidera ses membres à trouver d’autres marchés, surtout régional comme la SADC, COMESA… «  Pour ce faire, la mise aux normes et l’amélioration de la compétitivité des industries sont nécessaires. La collaboration avec l’Etat est nécessaire dans la réalisation de ces objectifs » déclare le Président du SIM.
Alliance des industries

Le SIM a décidé d’améliorer ses méthodes d’approche vis-à-vis de ses partenaires pour plus d’efficience et d’efficacité et de créer une alliance stratégique entre les industries pour arriver à une économie d’échelle qui améliorera considérablement leur compétitivité. Les états généraux de l’industrie verront aussi le jour prochainement. Ce sera  une manifestation d’envergure à travers un salon de l’industrie.