VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

mardi 5 avril 2011

Nouvel an malgache Un démarrage en force

Le traditionnel «Afo tsy maty» arrive à Andohalo

Le traditionnel «Afo tsy maty» arrive à Andohalo
Le dimanche à 17h 33, une année malgache a laissé place à une nouvelle. L'événement a été célébré dans la pure tradition d'Ambohitrabiby, à Ambohimanga. 
Entre liesse populaire et restauration culturelle, le nouvel an malgache a été un événement digne d'un grand festival. Avec la présence de Samoela, en vedette de scène, et les animations loufoques de Fou hehy, sans oublier des jeunes talents comme V'hina. Et surtout ce public, les riverains d'Ambohimanga, ont, en apparence, connu tel bouquet d'artistes depuis belle lurette. Les organisateurs, en l'occurence le Trano Koltoraly, ont surtout mis les bouchées doubles.
Ce dimanche a été le summum de la célébration du nouvel an malgache. L'« Afo tsy maty », un genre de rituel de passage et de préservation de la bonne vibration hautement symbolique. Le feu sacré a été allumé à Ambohitrabiby dans la matinée, puis conduit à travers les collines d'Ambohimanga, de Manjakamiadana, avec une halte très animée à Sabotsy Namehana. Durant toute la journée, la flamme a été conservée dans un box en verre avec une grande bougie mauve.
Festif et cultuel
À Andohalo, c'est en musique, avec des jongleurs et des équilibristes, que
l'« Afo tsy maty » a été accueilli. Après les cérémonies d'usage, il a reprit la direction d'Ambohimanga pour la veillée nocturne. Durant la nuit, les « Hafaliana » ou « Veloma rô » ont été repris et dansés en vrai titre phare de Samoela.
Tandis qu'au milieu des spectateurs se trouvait un feu de camp. Après quelques chansons, l'artiste a laissé la place au duo comique Fou Hehy. En professionnel du rire, ils commencent à chauffer la foule par une danse effrénée suivie de sketchs sur le cosmopolitisme. C'était au tour du groupe V'hina, une révélation venue d'Ankadifotsy, de monter sur scène. Leur musique oscille entre le folk et le traditionnel. Vers 23 heures, toute cette pagaille a laissé place à l'animation DJ.
La soirée s'est conclu aux premières lueurs du jour, cédant la place aux cérémonies officielles, notamment la « vary tondran-dronono sy tantely » et les bénédictions en présence des nobles de diverses régions du pays. Le défilé des étudiants de quatre établissements scolaires publics et privés ont ponctué les discours officiels.
Maminirina Rado