VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

lundi 7 mars 2011

JURIDICTIONS MINIÈRES Madagascar est en fin de liste

Madagascar est parmi les dix territoires les moins attrayants au monde pour l’investissement minier. C’est ce qui ressort de l’enquête annuelle internationale auprès des dirigeants de l’industrie minière, publiée hier par l’Institut Fraser, l’organisme de recherche en politiques publiques le plus réputé du Canada.
Dans le cadre de son Enquête sur les sociétés minières 2010-2011, l’Institut Fraser a interrogé les dirigeants de 494 sociétés d’exploration et de développement miniers sur le climat d’investissement de 79 territoires dans le monde. C’est la première fois que Madagascar participait à ce classement, où il termine à la 73e place.
Les sociétés participant à l’enquête ont déclaré des dépenses d’exploration de 2,43 milliards de dollars américains en 2010 et de 1,86 milliard de dollars américains en 2009.
Elles étaient interrogées sur les conséquences dans leurs politiques d’investissement de la taxation en vigueur, de la situation des infrastructures, des conditions socio-économiques, des polémiques sur les questions d’appartenance des terres exploitées, de la situation politique, du potentiel minéralogique, des barrières commerciales, de l’accès à l’information, de la sécurité, de la présence ou non de compétences locales, et de leur vision de l’avenir.
Les réponses concernant Madagascar sont sans surprise. Des chefs d’entreprises minières interrogés, pas un seul n’a remis en cause le potentiel de l’île en ressources minières. Cependant, ils ont tous cité l’instabilité politique et leur incertitude quant à une amélioration dans un avenir proche. 22% des sondés ont même déclaré suspendre leurs investissements à cause de cette incertitude politique. Tous les autres facteurs de risque cités ci-dessus ont été évoqués par une grande proportion de sondés, 90% se plaignent du manque de compétences locales, 75% du manque d’infrastructures, 63% de l’insécurité, 60% des barrières commerciales, 43% de la législation sur le travail…
« Cette situation politique est d’autant plus regrettable que le potentiel du pays est vraiment intéressant », a remarqué un des chefs d’entreprises interrogés.
La plupart des territoires se situent en Amérique du Nord. La première place est d’ailleurs raflée par l’Alberta (Canada).