VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

mercredi 23 mars 2011

Alcoolisme : un fléau qui gagne du terrain

A Madagascar et plus encore dans la capitale, un nombre de plus en plus élevé de jeunes s'adonnent aux substances illicites, sans parler de l'alcool qui est plus accessible, car même un mineur peut s'en procurer sans le moindre contrôle. Donc, de plus en plus nombreux, mais surtout de plus en plus jeunes. Car, étonnamment, l'influence commence dès le collège et le lycée. Peut-être pas si étonnant que cela, au final, puisque les adolescents, en quête de leur personnalité, sont très influents à cet âge là et rebelles également.
Alors, ils font comme les grands, sans toutefois savoir où se trouvent leurs limites. De plus, la première sensation lorsqu'ils goûtent pour la première fois à n'importe quelle substance est -selon eux - grisante, ce qui les incite à recommencer de plus belle. De nombreuses préventions peuvent être prises en compte pour y remédier. Mais il ne faut pas se fier sur la Croix Bleu. Celle-ci est invisible depuis des années.
L'alcoolisme commence d'abord dans les foyers eux-mêmes : lorsque les parents se rendent compte de la dépendance de leurs enfants, c'est déjà trop tard. Le mal est fait. En tout cas, ce sont généralement eux qui donnent le mauvais exemple à leur progéniture… Il faut avouer que si des gens sombrent dans l'alcoolisme, c'est en partie à cause de la crise sociale et économique : beaucoup veulent, en effet, noyer dans l'alcool leurs misères…
Malheureusement, il n'existe encore que très peu de centres de cure de désintoxication dans l'île, et le seul connu est à Ambohibao, dirigé par les luthériens, mais plutôt cher. Il en existe également à Maurice mais rien que le trajet n'est pas à la portée des petites bourses. Bref, de nombreux jeunes sont en perdition et rares sont ceux qui ont la chance de pouvoir en sortir.
Comme dit la chanson de Samoela : Ny toaka fahavaloko taloha, manjary namana tsy fohy…