VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

mercredi 16 février 2011

Passage dévastateur du cyclone Bingiza à Madagascar


Passage dévastateur du cyclone Bingiza à Madagascar



Selon les dernières prévisions météorologiques, le cyclone tropical devenu dépression sur terre ex-Bingiza a achevé ce mardi matin - entre 3h00 et 6h00 - sa traversée dévastatrice sur le Nord-Est de Madagascar. 

 
La sortie en mer de la dépression ex-Bingiza dans le canal de Mozambique a eu lieu dans la région Boeny, tout près de Mahajanga. Selon le bulletin de Météo France, la dépression a amorcé sa plongée en mer du côté du district de Besalampy et elle évoluait avec une pression estimée au centre de 995 HPA. Positionné par 16.5 SUD / 45.7 EST, l’ex-Bingiza se déplaçait à une vitesse de 37Km/h et pointait vers l’Ouest-Sud-Ouest.
 
 
Pour le moment, aucune victime n’est à déplorer, mais d’importants dégâts matériels sont enregistrés. D’après le bilan provisoire émis hier soir par le Bureau national de la gestion des risques et catastrophes (BNGRC), Bingiza n’a provoqué ni mort ni blessé, hormis les 500 sinistrés répertoriés sur l’ensemble de la côte nord-est du pays. Ecoles fermées, approvisionnement en eau potable perturbé, mais aussi des coupures d’électricité et des routes ont été annoncés un peu partout dans les régions affectées.
 
 
A Maroantsetra, plusieurs maisons ont été détruites suite à la montée des eaux. Les stations radio et télévision locales RNM et TVM ont aussi cessé de fonctionner suite à la dégradation du pylône émetteur/récepteur.
 
 
Ce mardi 15 février, une mission d’évaluation doit survoler les zones sinistrées pour constater de visu les dommages occasionnés par la dépression. Des hélicoptères mis à disposition par les autorités devront sillonner notamment les régions Sofia, Atsinanana, Analanjirofo et Boeny. Parmi les régions dévastées, on retrouve le district de Mananara Nord (côte est) où 80% des maisons d’habitations et de bâtiments administratifs ont été décoiffés par les rafales de vent.
 
 
La ville de Mandritsara a également été balayée par l’ex-cyclone Bingiza hier entre midi et 15h00. La Croix Rouge affirme avoir dénombré 57 familles sinistrées. Ces dernières ont été accueillies provisoirement dans des centres d’accueil ou des tentes.
 
 
Après son atterrissage du côté de la Baie d’Antongil, entre le cap Masoala et l’île Sainte-Marie, hier aux alentours de 6h00, le cyclone intense Bingiza a soufflé sur le district de Maroantsetra vers 9h00. En fin de journée vers 18h00, Bingiza, rétrogradé en dépression sur terre, était localisé à Port Bergé. Poursuivant son trajet vers l’ouest à une vitesse de 31km/h, le phénomène a quitté la Grande île ce matin entre 3h et 6h du matin du côté de Mahajanga.
 
 
Aujourd’hui, ex-Bingiza continue d’amener sur les deux tiers du territoire malgache des pluies abondantes et des rafales de vent allant jusqu’à 100 km/heure.
 
 
Les avis d’alerte sont par ailleurs maintenus et la vigilance reste de mise jusqu’à ce que Bingiza s’éloigne totalement des côtes malgaches. Selon les météorologistes, la dépression pourrait regagner en intensité et changer subitement de cap après son amerrissage. L’éventualité d’un retour en terre n’est donc pas à écartée.