VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

mercredi 23 février 2011

Manifestations à Ivato Existence d’une nouvelle donne ?


Une vue des partisans de la mouvance Ravalomanana à Ivato, samedi, sous l’œil des forces de l’ordre.
Une vue des partisans de la mouvance Ravalomanana à Ivato, samedi, sous l’œil des forces de l’ordre.
La manifestation des partisans de la mouvance Ravalomanana, samedi, a laissé plus que des images de foule. Ainsi, cette mouvance Ravalomanana, le Tiako i Madagasikara ( TIM) aile Ravalomanana en particulier, insiste sur l’existence d’une nouvelle donne sur l’échiquier politique, en l’occurrence la feuille de route élaborée par l’émissaire de la Sadc, le Dr Leonardo Simao. Pour Mamy Rakotoarivelo, le TIM dont les partisans sont « venus en masse manifester à Ivato, samedi, sont les véritables acteurs incontournables de la crise », sous-entendant que la feuille de route ne peut pas se passer d’eux, malgré le contexte actuel. Et surtout le président de la Haute
autorité de la transition (HAT) Andry Rajoelina qui veut que cette proposition de feuille de route soit signée cette semaine.
Aucun changement
Ainsi, le médiateur de la Sadc, Leonardo Simao, de retour au pays hier, se verra ainsi par la mouvance Ravalomanana une nouvelle proposition de la part de Mamy Rakotoarivelo et consorts, dont la prise en compte de leur véritable place sur l’échiquier politique. « Nous déplorons que l’on nous aligne sur les autres groupements politiques comme le Hery politika mitambatra (HPM) ou l’Espace de concertation des partis et associations politiques ( Escopol) », avait d’emblée lâché le secrétaire général du TIM Ravalomanana. Et pour cause, en se référant aux dires d’ Henri de Raincourt, dimanche, lors de l’entretien de ce ministre français avec les partis politiques, que « des groupements de nombreux partis politiques ne font pas un grand parti politique ».
Mais le clan Rajoelina, surtout le Tanora malaGasy Vonona (TGV), ne l’entend pas de cette oreille. Pour eux, comme l’annonce Haja Ramaherijaona, membre du Conseil supérieur de la transition, « il n’y aura aucun changement à apporter à la feuille de route car elle a déja subi des modifications, c’est une feuille de route révisée ». De même, il a mentionné le fait que les forces politiques actuelles vont bientôt mettre en place le nouveau gouvernement, soulignant au passage que le moment n’est pas opportun pour un retour de l’ancien président Marc Ravalomanana. De là, il nie l’existence d’une nouvelle donne de par les manifestations de samedi à Ivato qui pourrait entrer en jeu par rapport à la feuille de route. « Nous avons déjà interpellé l’ancien président Ravalomanana depuis cinq semaines à travers ses représentants, mais cette missive est restée lettre morte », a-t-il continué.