VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

dimanche 22 août 2010

Madagascar: les partis font leur proposition de Premier ministre

ANTANANARIVO (AFP) - Les partis politiques malgaches ont remis à l'homme fort du pays Andry Rajoelina leur liste de candidats au poste de Premier ministre, comme le prévoit un accord de sortie de crise signé le 13 août, a-t-on appris samedi auprès de ces formations.

"La liste a été remise à la présidence de la HAT (Haute autorité de transition) vendredi dans la soirée", a indiqué à l?AFP Ando Parson, l'un des responsables du parti TIM de l'ex-président évincé Marc Ravalomanana.

Le 13 août, un accord politique avait été signé entre M. Rajoelina, président de la transition, et près d'une centaine de partis, pour mettre fin à la crise politique.

Il y est stipulé que "le gouvernement sera dirigé par un Premier ministre désigné par le président de la transition parmi les personnalités proposées de manière concertée par les partis et associations politiques".

Six noms ont été retenus: Alain Tehindrazanarivelo, Alain Andriamiseza, José Vianney, Omer Beriziky, Florent Rakotoarisoa et Guy Suzon Ramangason.

"Cette liste a été longuement discutée, mais elle peut être encore évolutive", a souligné M. Parson.

M. Rajoelina n'a donné aucune indication sur la date à laquelle il fera son choix.

Depuis la signature de l'accord du 13 août, d'autres formations politiques ont paraphé le document et ce sont maintenant environ 160 partis qui en sont signataires.

Cet accord prévoit que tous les partis signataires seront représentés au sein d'un "Congrès de la transition", mais en revanche ne fixe pas le partage des ministères du futur gouvernement entre les différentes formations.

Il prévoit un référendum constitutionnel le 17 novembre, la tenue d?élections législatives le 16 mars 2011, et le premier tour de l?élection présidentielle le 4 mai.

Une Conférence nationale est censée se tenir du 30 août au 3 septembre, mais la Coordination nationale de la société civile (CNOSC), théoriquement en charge de son organisation, n?a pas encore confirmé officiellement ces dates.

Madagascar est plongée dans une crise politique grave depuis fin 2008, qui a conduit à l?éviction en mars 2009 du président Marc Ravalomanana et à son remplacement par son principal opposant, l'ancien maire d?Antananarivo Rajoelina, alors soutenu par l?armée.