VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

vendredi 18 juin 2010

Madagascar : un deuxième chèque de 50 millions de dollars remis par un groupe sidérurgique chinois

Un deuxième chèque de 50 millions de dollars a été récemment remis par la société de sidérurgie chinoise Wuhan Iron and steel corporation (WISCO) au ministère malgache des Finances et du Budget pour l’exploration de fer à Madagascar, a-t-on appris jeudi de la Haute Autorité de la Transiton (HAT) malgache.

Pour l’exploitation de fer à Soalala, une commune rurale située sur la côte ouest de Madagascar, selon un accord récemment signé entre les deux parties, WISCO doit d’abord verser 100 millions de dollars au trésor de l’Etat malgache.

Le premier chèque de 50 millions avait été remis au ministère des Finances et du Budget le jour de l’autorisation, le 25 mai dernier.

Pourtant, un fonctionnaire sous couvert d’anonymat mais au courant du dossier a révélé à Xinhua que la banque de Hong Kong, Hong Kong & Shanghai Banking Corporation (HSBC), à qui WISCO a confié de payer l’argent, aurait refusé de payer les 100 millions de dollars malgré l’existence des deux chèques.

Sur le refus de paiement par HSBC, le ministre malgache des Finances et du Budget Hery Rajaonarimampianina a indiqué que "comme tout chèque, il faut attendre entre 4 à 8 semaines, pour les vérifications nécessaires du bénéficiaire."

Le projet de WISCO, dont l’appel d’offre a été lancé en 2008 par le bureau du cadastre minier au sein du ministère des Mines et des Hydrocarbures, est estimé à 8 milliards de dollars.

WISCO va allouer environ 2 milliards de dollars pendant la phase d’exploration prévue jusqu’en 2012, mais l’Etat malgache négociera ses intérêts à son niveau de participation dans le capital et ses parts dans le partage de production.

Dix mille Malgaches vont bénéficier de la création d’emploi apportée par ce projet et l’Etat recevra environ 228 millions de dollars de redevances et 600 millions de dollars par an à titre d’impôts sur les bénéfices.

Ayant l’intention de transformer le fer sur place pour donner de la valeur ajoutée à Madagascar, WISCO, qui prévoit la production de fer concentré d’ici à 2014, projette d’exporter des billettes d’acier d’ici à 2019 et de l’acier brut par la suite. (Xinhua)