VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

vendredi 18 juin 2010

Un puits, une école... et un repas pour Madagascar - Poullan-sur-Mer


L'association de Josiane et Patrick Troarec, Un puits, une école à Madagascar organise le 26 juin prochain leur traditionnel repas malgache à la salle polyvalente de Poullan. Retour sur les motivations de cette association humanitaire.

Une prise de conscience

Josiane et Patrick sont allés au Madagascar en 1999, en voyage touristique. Arrivés là-bas, ils sont « tombés des nues » comme l'explique Josiane. En effet, ils ne s'attendaient pas à voir une telle pauvreté. Ils ont alors décidé d'essayer d'aider. Pendant 4 ans, ce couple d'amoureux de la vie va faire des allers-retours entre la France et le Madagascar, pour aider. « Nous transportions quatre voitures remplies d'affaires et de vêtements ! » raconte Patrick, les yeux brillants. C'est en 2003 qu'ils décident de créer leur association, qui est devenue aujourd'hui leur travail, et leur « but dans la vie » comme le sourit Josiane avec émotion.

Des projets réalisés

Avec l'aide et le soutien de nombreuses personnes ou organismes (mairie de Poullan, conseil régional, écoles, etc.), l'association a pu aujourd'hui donner un « petit peu de bonheur aux gens », ce bonheur, qui, pour Josiane et Patrick, est leur « plus grande récompense ». Effectivement, ils ont construit un puits dans un petit village ou les enfants étaient de corvée d'eau, puis une école. « Mais on s'est dit qu'on n'allait pas s'arrêter là ! » exclame Josiane. Depuis 2006, seize puits ont été construits, dont cinq pompes à eau, et six écoles dont un collège.

Le projet de cette année

L'année dernière, l'association a pu financer la construction d'un collège, dans un village à l'écart de tout, sans eau ni électricité.

Comme Josiane et Patrick partent chaque année vers le mois de septembre, à leurs propres frais, le maire du petit village leur a adressé un courrier, précisant que l'inauguration du collège attendra leur retour. C'est dans cette petite commune rurale qu'ils retournent donc cette année, à Ankatsakantsa, près de Murumbé, dans le sud ouest. Et ils espèrent y construire une école primaire, et deux puits, car l'école primaire existante compte 500 élèves, à mi-temps seulement, faute de place.

Le repas malgache du samedi 26 juin serait une belle occasion de contribuer à ce bonheur, tout en se sentant emporté soi-même, avec les saveurs de la romazava, et des achards. 19 h,10 €, à emporter 7 €, réservations 06 43 90 82 43 ou 02 98 74 33 90