VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

mercredi 9 juin 2010

Madagascar : 1 500 enfants malnutris recensés par mois dans le sud

Les centres de récupération nutritionnelle ambulatoire (CRENA) dans les régions Anosy et Androy, situées dans le sud de Madagascar, recensent 1.500 enfants de moins de 5 ans, atteints de malnutrition aiguë par mois.

Depuis le mois d'avril, le nombre s'élève à 3 593 enfants victimes qui bénéficient actuellement de traitement dans 145 centres. L'une des raisons a été le passage de la tempête Hubert en mars dernier dont 85% des récoltes de maïs ont été ravagées ainsi que l'absence de pluie en cette période de début d'hiver.

La crise politique actuelle malgache, qui a débuté en décembre 2008, a également pesé sur la situation économique de ce pays et appauvrit la population.

Selon les informations obtenues des CRENA, faute de moyens de paiement des frais de consultation et des médicaments ainsi que l' hospitalisation de l'enfant, le risque d'augmentation du taux de mortalité est à craindre. A Antananarivo, la capitale de Madagascar, neuf parmi les 33 enfants admis aux centres pour malnutrition aiguë décèdent en raison de problème financier.

Ce chiffre risque d'augmenter dans les régions loin de la capitale, surtout celles d'Anosy et d'Androy, à défaut de subvention de l'Etat et pour manque de traitement adéquat pour ces malades car l'infrastructure existante ne permet plus de subsister encore plus à un nombre trop élevé d'enfants malades.

A cette fin, l'Unicef a alloué un financement d'un montant de 100 000 dollars afin d'améliorer les services de bases relatifs au traitement des enfants malnutris dans 15 centres les plus touchés mais cet aide est encore insuffisant, vu qu'il ne durera que jusqu' en octobre de cette année et seulement pour 15 centres.

Madagascar devrait mettre en priorité la subvention de ces centres car l'année dernière, 49 communes ont été menacées d' insécurité alimentaire alors qu'en cette moitié de l'année, il a atteint les 65 communes, alors que l'insécurité alimentaire est la première cause de la malnutrition infantile.

Source: xinhua