VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

jeudi 24 mai 2012

Madagascar : L’UE réitère son soutien à la médiation de la SADC



BRUXELLES (Xinhua) - L’Union européenne (UE) a réitéré mardi son soutien à la médiation menée par la Troïka de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) pour le compte de Madagascar en vue de l’application progressive de la feuille de route de sortie de crise malgache.
Catherine Ashton, Haute Représentante de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, "réitère son soutien à la médiation de la Troïka de la SADC menée par le Vice-ministre sud- africain Fransman pour la mise en oeuvre de la Feuille de route à Madagascar", a déclaré le porte-parole de Mme Ashton dans un communiqué.
"Elle se félicite de l’adoption de la loi sur l’amnistie et de la mise en place de la Commission Electorale (CENIT), et attend avec intérêt les recommandations de la mission d’identification des besoins électoraux des Nations Unies", a poursuivi le porte- parole.
La chef de la diplomatie européenne "partage les préoccupations de la Troïka, sur les problèmes qui en ce moment retardent la mise en oeuvre consensuelle et inclusive de la Feuille de route", a-t-il relevé.
"Les retards dans la mise en oeuvre de la loi d’amnistie ainsi que dans l’adoption d’autres mesures d’apaisement politique par les autorités de la transition, sont également au coeur des préoccupations de Mme Ashton", a-t-il signalé.
"Le Haute Représentante exhorte tous les acteurs politiques malgaches à faire preuve de responsabilité et de sens du compromis " et "à être prêts, s’il le faut, à subordonner leurs ambitions politiques immédiates aux intérêts supérieurs de la Nation et du peuple malgache", a souligné le porte-parole de Mme Ashton.
"Elle réitère que l’UE se tient prête à participer activement aux réunions, que la Troïka de la SADC convoquera, avec les institutions multilatérales et régionales qui jouent un rôle important pour la résolution de la crise à Madagascar en donnant leur plein appui à la Feuille de route", a-t-il conclu.
Suite à sa mission d’évaluation du processus électoral réalisée par les experts des Nations Unies depuis le 21 avril dernier, la Troïka de la SADC a félicité Madagascar pour les progrès enregistrés dans la mise en oeuvre de la feuille de route de sortie de crise signée le 17 septembre 2011 à Antananarivo, capitale malgache, indiquant toutefois que d’importants défis politiques restent à relever dans le pays.
Tout en considérant que la feuille de route est encore la seule voie légitime vers la normalité constitutionnelle, la Troïka a mis en garde toutes les parties prenantes qu’elle prendra les clauses de pénalité nécessaires tel que stipulées dans la feuille de route contre celle qui continue d’entraver son application.
Madagascar traverse une crise politique depuis décembre 2008, suite à des troubles qui ont obligé le président d’alors, Marc Ravalomanana à démissionner et porter le maire d’Antananarivo de l’époque, Andry Rajoelina, au pouvoir. Plusieurs rencontres ont été organisées par la communauté internationale pour trouver une sortie de crise.