VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

mercredi 28 septembre 2011

Filière blé La LMM en pleine conquête du marché

Dégustation des produits fabriqués à partir de farine de blé (Photo Claude Rakotobe)

Dégustation des produits fabriqués à partir de farine de blé (Photo Claude Rakotobe)
Le besoin en blé est de plus en plus incontournable. Conscient de ce fait, la société Les Moulins de Madagascar fait des efforts pour détenir une part du marché de la farine.
Produire sur place pour satisfaire le marché local. Telle est sûrement la description la plus appropriée pour décrire les devises de la société Les Moulins de Madagascar. Une filiale de Seabord Corporation, cette entreprise de droit malgache, emploie plus de 200 personnes réparties entre Toamasina, Antsirabe et Antananarivo, fabrique des produits céréaliers. Ces derniers sont destinés tout aussi bien aux proffessionnels qu'au particuliers. « Nous n’utilisons plus les meules, mais disposons d’une technologie appropriée », précise Robin Raharivola, directeur de production de LMM, lors de la fête du pain le 22 septembre.
Si la production est ainsi 100% malgache, la société LMM est obligée d'importer presque l'intégralité de ses matières premières. « Actuellement nous avons 12.000 tonnes de blé stockées à Toamasina. Ceux-ci nous serviront dans la fabrication de la farine jusqu'à la fin de l'année », confie Tefy Ratrimoarivony, directeur commercial, dans les locaux de l'entreprise, situés dans l'enceinte de Madarail à Soarano. En effet, « le blé arrive par bateaux vracquiers à Toamasina et est débarqué avec les installations de la SPAT. Le déchargeur de navire Portalino de Buhler , l’envoie sur une bande transporteuse vers un silo de stockage. Il est chargé sur les wagons de Madarail et acheminé vers Antsirabe au moulin », rapporte toujours Robin Raharivola.
Toutefois, LMM traite également le blé produit localement et collecté auprès des agriculteurs de la région Vakinakaratra. Et selon Jonathan Mark Reed, l'administrateur général de la société, un projet est actuellement en cours pour la plantation du blé dans cette région. Il a, en effet, noté, toujours à l'occasion de la fête du pain, que « le blé est utile en tant qu'aliment incontournable dans l'amélioration de la nutrition et du régime alimentaire des Malgaches ». En attendant, la société ne peut compter que sur l'importation de ses matières premières pour aboutir à la totalité de sa capacité de production, 4500 tonnes par mois, d'ici la fin de l'année.