VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

mercredi 1 juin 2011

Marché de bons de trésor

Doute des investisseurs
Lors d’une annonce de 75 milliards d’ariary de bons de trésor, la séance du 27 mai dernier, la soumission des investisseurs restait à moins de 49 milliards d’ariary seulement et c’est le montant adjugé. Ces derniers temps, on observe sur le marché de bons de trésor que les autorités n’arrivent plus régulièrement à trouver les capitaux nécessaires si c’était déjà le cas auparavant pour financer les dépenses de fonctionnement. Lors de cette dernière séance d’émission du 27 mai dernier, par exemple, la soumission des investisseurs est loin de satisfaire l’annonce des autorités alors que la séance précédente, elle a pu couvrir amplement l’annonce en baisse des autorités. Cette irrégularité témoigne l’incertitude politique qui persiste, engendrant le doute des investisseurs sur le marché si une reprise fragile de confiance a été constatée pour l’année en cours.

Offres toutes retenues

L’avant dernière séance, la soumission des investisseurs a pu couvrir largement l’annonce des autorités car leurs besoins en capitaux ont chuté de moitié par rapport à la séance qui la précède. C’est aussi une des raisons qui n’a pas encouragé la soumission des investisseurs lors de la dernière séance. Ainsi, toutes les offres reçues sont retenues, soit 41 offres dont la moitié est affectée aux bons de trésor de 24 semaines. Les bons de trésor de 4 semaines et de 12 semaines ont reçu respectivement 5 offres et 4 offres de la part des investisseurs. Les 12 offres restant attribuées aux bons de trésor à maturité de 52 semaines. En ce qui concerne les montants soumis, on voit aussi que les bons de trésor à maturité de 24 semaines ont reçu les plus gros montants lors de cette séance, d’environ 30 milliards d’ariary contre une annonce de 39 milliards d’ariary. Il en est de même pour les bons de 52 semaines, soit une soumission de 16 milliards d’ariary sur une annonce de 27 milliards d’ariary. Par contre, la maturité de 4 semaines a eu une soumission dépassant l’annonce des autorités, de plus de 3 milliards d’ariary sur une annonce de 1 milliard d’ariary. Ce qui veut dire que, même si le montant est modeste, les investisseurs préfèrent les placements à très court terme face à la situation d’incertitude qui prévaut actuellement dans le pays.