VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

jeudi 16 décembre 2010

Qu’est ce qui s’est réellement passé ?


La gravité des évènements exige  une transparence, sur la réalité de cette initiative dont seuls les militaires ont été les responsables mais dont l’issue leur a totalement échappée. Les raisons de la création du Comité National pour le Salut National (CMSN) ont été motivées par l’évidence de l’incapacité de la hat à apporter une solution à la crise que vivent les malgaches depuis mars 2009. Leur seul souci a été d’accélérer un processus de sortie de crise en prenant temporairement le pouvoir et le transférer rapidement à une autorité civile, qui aurait eu la bénédiction de toutes les composantes politiques. Des tractations ont donc eu lieu entre les divers responsables des corps de l’armée. Les négociations ont suffisamment avancé pour arriver à un accord sur la composition de ce directoire militaire, dicté par l’esprit de réconciliation et la défense de l’intérêt de la nation.

Ce samedi 20 novembre 2010 aurait donc été le jour convenu pour  la finalisation et  l’officialisation du directoire. Mais ce n’est pas compter avec la perfidie,  du Cemgam de la Hat en la personne d’André Ndriarijaona, dont le geste peut être qualifié de haute trahison, puisqu’il a de surcroit donné sa parole d’officier, et qui,  au moment où la dernière signature devait être faite, s’est fait accompagnée par des individus cagoulés, lourdement armés en pénétrant dans l’enceinte de la Base Aéronavale d’Ivato (BANI). Les faits se sont déroulés très rapidement. Ceux qui l’attendaient n’avaient  pas eu le temps de réagir et répliquer pour constater qu’il était déjà trop tard…

La suite, nous la connaissons. Enfin, l’opinion publique ne sait pas grand chose. Le Général Raoelina est parmi ceux qui sont tombés dans ce traquenard. Il a choisi de se rendre pour sauver sa vie et celle de ses frères d’armes présents. Son arrestation est d’ailleurs, l’une des principales motivations  de la Hat. Il est depuis hier soir, détenu à la prison de Tsiafahy, il est blessé à un œil, suite à un passage à tabac lors de son arrestation mais il est en bonne santé.    
 
Alors, pourquoi ce revirement ? Est-il encore besoin de rappeler que la Hat est un regroupement de malfaiteurs capables de tous les coups pour garder ce pouvoir usurpé ? Qui n’est pas au courant de ces milliards d’ariary sortis ces derniers jours, de la banque centrale par des membres de la Hat ?

Les malgaches doivent aujourd'hui prendre la mesure des moeurs des membres de ce pseudo pouvoir, confirmant une fois de plus, que Madagascar est tombé entre les mains d'une mafia.