VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

lundi 22 novembre 2010

Prix du riz/ Un renchérissement notoire

Durant la  semaine du 15 novembre, les niveaux des prix moyens au kilo enregistrés se sont situés à Ar.1111 pour le riz local, à Ar.1229 pour le riz importé et à Ar. 599 pour le paddy.
Et  en se référant à la semaine dernière, les données de l’Observatoire du Riz (OdR), il est mentionné qu’on a observé une stabilité relative des prix moyens au kilo du riz.
En effet, les variations sont de l’ordre de +1% pour le « vary gasy », le « makalioka » et le riz importé, de -2% pour le paddy.
Le déstockage des opérateurs et des greniers communautaires villageois (GCV) ainsi que le début de la récolte de « vary aloha » dans quelques Régions telles que Sud-est et Ihorombe ont contribué à cette stabilité.
Par rapport à l’année dernière à la même période, les niveaux de prix du riz blanc dans cette semaine ont augmenté de 11% pour le « tsipala », de 10% pour le riz importé, de 8% pour le « vary gasy », de 7% pour le « makalioka » et de -5% pour le paddy.
En tout cas, au regard de cette semaine considérée, on a constaté une élévation de prix moyen du sucre et de l’huile en vrac avec une variation respective de 2% et de 4% par rapport à la semaine dernière. La hausse de prix du sucre dans les Régions Itasy (6%) et Est (5%) ainsi que l’augmentation des prix de l’huile en vrac dans les Régions Est (12%) et Boeny (10%) par rapport à la semaine dernière ont tiré à la hausse les niveaux de prix de ces produits l.
Quant à la farine et au pétrole, les prix restent fermes.
Et au sujet du riz local, la même source indique, surtout, que les prix moyens au kilo enregistrés sont compris entre Ar.928 (à Alaotra Mangoro) et Ar.1362 (à Androy). En outre, 16 Régions sur les 21 observées ont affiché des prix moyens au kilo supérieurs à Ar 1050.
Ce prix plancher à Alaotra Mangoro est dû à l’abondance du riz vendu sur le marché suite au déstockage des GCV et des paysans. De plus, le prix a chuté de 6% par rapport à la semaine dernière.
Quant au prix plafond à Androy, le déséquilibre entre l’offre et la demande en est la raison.
Pourtant, le prix moyen au kilo a renchéri de 3% par rapport à la semaine dernière en raison du retard d’approvisionnement.
En outre, et en comparant à la semaine dernière, une augmentation de 6% de prix du riz blanc local a été enregistré dans la Région Itasy. Cette hausse est due principalement à l’arrivée de la période de soudure, amplifiée par des fortes pluies, rendant difficile l’approvisionnement en riz du marché.
En général, les prix ont été stables avec des variations comprises entre -2% et +1% grâce au déstockage des GCV et l’approvisionnement régulier des marchés ainsi qu’au début de la récolte de « vary aloha » dans les Régions Sud-est et Ihorombe.
Et davantage, il est décrit qu’au niveau District, les niveaux des prix au kilo sont situés entre Ar 840 (District de Bealanana, Région Sofia) et Ar 1400 (District de Sainte Marie, Région Analanjirofo ; District de Benenitra, Région Sud- Ouest ; Districts de Beloha et de Tsihombe, Région Androy).
De tout ce qui précède,  et  au niveau Régional, il est mentionné que  la vente du riz importé s’est effectuée dans 8 Régions sur les 21 observées. Elle a eu lieu principalement dans les littorales et la capitale. La fourchette des prix moyens au kilo a été d’Ar.1043 (Région Atsinanana) à Ar.1409 (Région Androy).
Pour le riz importé, il est dit que par rapport à la semaine dernière, le prix moyens au kilo du riz importé a été stable suite à la régularité de l’approvisionnement dans les zones ayant une difficulté alimentaire.Il s’ensuit qu’au niveau des Districts, les prix ont varié d’Ar 980 (District d’Ambilobe, Région DIANA) à Ar 1575 (District de Tsihombe, Région Androy).
La carte ci-après montre que des prix au kilo supérieurs ou égaux à Ar 1200 ont été enregistrés dans les Districts de : Antsiranana I, Antananarivo Avaradrano, Fenoarivo Atsinanana, Soanierana Ivongo, Sainte Marie, Mananara Nord, Farafangana, Vangaindrano, Toliara I, Ankazoabo, Ampanihy, Ambovombe, Bekily, Beloha et Tsihombe.
Et au sujet de la transaction de paddy ; l’OdR mentionne qu’au niveau des décortiqueries, elle  est au nombre de 17 sur les 21 observées.
Dans la plupart de Régions, le paddy est vendu encore à plus d’Ar 500 le kilo. Seules les Sofia et Analanjirofo ont possédé respectivement les prix moyens au kilo à Ar 402 et Ar 300.
De plus, les prix moyens au kilo ont été compris entre Ar 300 (Région Analanjirofo) et Ar 960(Région Amoron’i Mania).
Et par rapport à la semaine dernière, on a remarqué une augmentation de 3% de prix moyens au kilo du paddy dans les Vakinankaratra et Itasy. Cette hausse est expliquée généralement par l’arrivée de la période de soudure et la rareté du paddy vendu suite à la baisse de stock.
Cependant, les prix ont diminué dans les Régions Ihorombe (3%) et Boeny (8%) en raison : - de la poursuite de la récolte de « vary jeby » pour Boeny, - du début de la récolte de « vary aloha » dans le District d’Ihosy et le déstockage des vendeurs dans le District d’Ivohibe pour Ihorombe.
En général, les prix ont été stables en grâce à la disponibilité des riz vendus sur les marchés dans presque les Régions.
Dans ce contexte, il est dit que les prix moyens au kilo du paddy au niveau des Districts ont varié entre Ar 300 (District de Soanierana Ivongo, Région Analanjirofo) et Ar 945 (District d’Ambatofinandrahana, Région Amoron’i Mania).