VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

mardi 13 juillet 2010

L’ACP-UE fait pression sur la HAT

La mission d’évaluation dépêchée par l’Assemblée parlementaire paritaire Afrique Caraïbe Pacifique – Union Européenne à Madagascar a pris fin ce weekend.


La délégation, emmenée par les députés Elie Hoarau et Michèle Rivasi de France et Joanna Senyszyn de la Pologne, a fait savoir qu’elle insiste sur la libération de tous les détenus politiques de la crise politique de 2009 avec une mention spéciale pour les journalistes. Pour la mission parlementaire de l’ACP-UE, cette mesure est nécessaire en vue d’une réconciliation nationale. Par ailleurs, Michèle Rivasi a notamment souligné que la libération des journalistes est impérative dans la mesure où le rôle des médias primordial dans un pays censé être démocratique. "On ne peut pas organiser une élection libre et transparente si les journalistes sont en prison".

En réponse, Andry Rajoelina, le Président à la tête du gouvernement de fait à Madagascar, a fait savoir dans un communiqué que la Justice malgache est indépendante et que, séparation des pouvoirs étant, il ressort de la responsabilité de la Justice de statuer sur les affaires pénales touchant les prisonniers. A la suite de cette déclaration, il est peu probable que la HAT n’accède à la demande de l’ACP-UE. De plus, la Ministre de Justice Christine Razanamahasoa a déjà fait savoir qu’il n’y a plus de détenus politiques dans les geôles malgaches.

Toutefois, l’ACP-UE affirme soutenir les négociations entre malgaches qui sont lancées actuellement dans le cadre de l’organisation de diverses concertations nationales. Néanmoins, elle exige que les accords de Maputo et l’acte additionnel d’Addis-Abeba soient inclus dans les discussions.

Durant son séjour à Madagascar, la mission parlementaire a rencontré toutes les forces en présence dont les partis de l’opposition. Elle a quitté Madagascar samedi pour Johannesburg afin d’y rencontrer l’ancien Président Marc Ravalomanana. Après son périple sud-africain, la délégation rejoindra ensuite les Seychelles. Le député européen Elie Hoarau a fait savoir que ce sera à Mahé que les membres de la délégation se réuniront pour l’élaboration d’un rapport à présenter à l’Assemblée parlementaire paritaire.