VAOVAO TVM MIVANTANA

TVM EN DIRECTE.

VAOVAO

.

.

VAOVAO

mardi 9 novembre 2010

Piratage: La chaîne youtube de la transition attaquée !

« Je ne crois pas au hasard ». Tel est le constat amer de notre confrère Jeannot Ramambazafy, responsable de la Web Communication de la Présidence de la Transition malgache.
En effet, dans la nuit du samedi 6 novembre, juste après le meeting du Président Rajoelina au Palais des Sports de Mahamasina, une centaine de vidéos, soit trois mois de travail, ont disparu de la chaîne http://www.youtube.com/Tetezamita2010.
Ce, malgré toutes les précautions maximales de sécurité. « Le plus malheureux », poursuit Jeannot Ramambazafy, « c’est qu’il s’agit d’un patrimoine historique et culturel que l’on a tenté d’effacer de la mémoire collective. L’important est, certes, le temps réel avec des scènes jamais truquées, mais surtout, il s’agit de laisser des archives à la postérité ». Ainsi, les actions du président de la transition de juillet à octobre 2010 ont été effacées. Selon une enquête de recherche technique menée, cet effacement est dû à l’utilisateur. « Il faudrait que je sois complètement devenu cinglé pour me saboter moi-même ! Et pourquoi justement ce 6 novembre ? Pour « fêter les 15 ans de l’incendie du Rova de Manjakamiadana ?», rétorque Jeannot Ramambazafy. En fait, il y a, quelque part, quelqu’un qui possède les mêmes configurations, une sorte de clone informatique très mobile donc pratiquement intraçable. Voyez les scènes de films où les acteurs utilisent le même numéro mais changent de puce à chaque appel… « A mon avis, je suis certain aussi que les mails de la présidence de la transition ne sont pas à l’abri d’indiscrétions… ». 
Heureusement, il a gardé tous les rushes de ces vidéos. Cela va prendre du temps mais il fera tout pour que tout soit remis sur cette chaîne dans les délais les plus brefs. En tout cas, il appelle à la prudence : « En cette période trouble où tout est possible, même l’impossible, il faut constamment rester vigilant. Personne n’est à l’abri des mauvaises surprises de ce genre et qui se nomment  « hacking ». Pour les utilisateurs du web, je leur préconise de changer leur mot de passe au moins une fois tous les quinze jours et d’effectuer une maintenance permanente de leur matériel. Personnellement, j’ai retenu la leçon et je  change désormais mes mots de passe tous les trois jours ».
Après les virus donc, bonjour l’invasion virtuelle mortelle. Qui donc à intérêt à tout faire pour empêcher les informations réelles par l’audiovisuel de parvenir à l’opinion publique internationale ? Surtout à l’approche du referendum du 17 novembre 2010 ? Prudence est mère de sécurité…